Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Férue de littérature policière, mes goûts sont très éclectiques : romans noirs, romans à suspense, thrillers, thrillers psychologiques ou polars. Face à la profusion d'ouvrages de littérature policière, il est parfois bien difficile de faire son choix. Je vous donne donc mon avis quant à mes lectures. Vous pouvez me suivre sur mon compte twitter ou sur mon compte gmail : Marine Reigner

05 Sep

"Un siècle trop tard" Stéphane Loiseau

Publié par Les Polars de Marine

Yoann Rusdin est l’homme que Alex Fournier n’attendait plus. Au bord de la faillite, cet entrepreneur ne croyait plus un tel signe du destin possible. Travaillant pour le compte d’un milliardaire Indien, c’est une commande bien particulière qui lui est passée : la construction d’un paquebot. Le contrat : un cahier des charges qui se devra d’être scrupuleusement suivi à la lettre, des millions d’euros étant en jeu. Le milliardaire prendra livraison de ce paquebot le 30 septembre, une date à respecter impérativement également.

Mais le commanditaire n’ honorera pas le rendez-vous et c’est Alex Fournier en personne qui se verra contraint de lui livrer lui-même le paquebot, lui qui construit des navires et qui n’a jamais navigué, lui qui avoue son incompétence totale dans ce domaine et qui ne connait rien à la navigation. C’est donc un équipage rassemblé à la hâte qui prendra la mer. 

Un paquebot. Telle était la demande incroyable de M. Hansraj. Pas une unité moderne aux lignes tendues et agressives ; pas un de ces yachts qui sillonnaient le globe, emportant avec eux leurs milliardaires concourant pour le plus long, le plus racé, le plus blanc des bateaux à moteur ; pas un de ceux qui couraient les magazines people et sur lesquels les stars se prélassaient sous les flashs des photographes.
Mais un paquebot d’exception, une création sortie de nulle part ou, pour être plus précis, sortie… d’un autre temps. Sa proue droite était accolée à l’entrée de mon bureau, et le navire s’étirait jusqu’au bout de l’atelier. Une étrave haute, conçue pour affronter les pire tempêtes ; un premier pont dégagé, surmonté d’une cabine totalement droite ; un tableau arrière bombé et remontant avec grâce. Le navire dégageait une beauté d’une autre époque. En son centre, derrière la timonerie qui le surplombait, une cheminée monumentale se dressait jusqu’à la charpente de l’atelier. Nous ne l’avions pas encore peinte, et son acier brut luisait sous les néons du bâtiment.
Le navire était une vraie curiosité. Il semblait issu du début du XXème siècle, il en avait toutes les caractéristiques architecturales. Ce n’était ni le Tintanic, ne le France, il était beaucoup plus petit. Avec ses soixante-dix-huit mètres de longueur pour douze de large, nous ne pouvions le comparer. Mais malgré cela, il était conçu pour de longs périples et semblait capable, si nécessaire, de traverser l’Atlantique.

"Un siècle trop tard" Stéphane Loiseau"Un siècle trop tard" Stéphane Loiseau
"Un siècle trop tard" Stéphane Loiseau"Un siècle trop tard" Stéphane Loiseau"Un siècle trop tard" Stéphane Loiseau

 

 

C’est un voyage bien particulier que vont entreprendre ces hommes et ces femmes, un voyage qui ne sera pas sans leur réserver de nombreuses surprises.

 

 

 

Stéphane Loiseau est un auteur que j'ai eu le plaisir de découvrir grâce à Massa un roman qui donne à réfléchir sur la Société de consommation dans laquelle nous vivons, un roman fantastique et non policier.

 

"Un siècle plus tard" s'inscrit dans la même veine et reste dans le registre du fantastique. Un récit agrémenté de quelques petits mystères pimentant le tout. Une écriture simple qui rend le roman agréable à lire. La couverture est attrayante et le titre bien choisi. Mais ce récit aurait gagné à être plus étoffé et le contexte historique aurait pu être plus développé, ce qui aurait évité au lecteur de refermer cet ouvrage avec l'impression que le point final a été posé trop prématurément. 

  

 

 

 

 

Editions Durand Peyroles

237 pages

18 €

 

 

Prochaine chronique : « Kind of Black » de Samuel Sutra

"Un siècle trop tard" Stéphane Loiseau
Commenter cet article

Archives

À propos

Férue de littérature policière, mes goûts sont très éclectiques : romans noirs, romans à suspense, thrillers, thrillers psychologiques ou polars. Face à la profusion d'ouvrages de littérature policière, il est parfois bien difficile de faire son choix. Je vous donne donc mon avis quant à mes lectures. Vous pouvez me suivre sur mon compte twitter ou sur mon compte gmail : Marine Reigner