Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Férue de littérature policière, mes goûts sont très éclectiques : romans noirs, romans à suspense, thrillers, thrillers psychologiques ou polars. Face à la profusion d'ouvrages de littérature policière, il est parfois bien difficile de faire son choix. Je vous donne donc mon avis quant à mes lectures.

29 Oct

"Renaissance" Jean-Baptiste Dethieux

Publié par Les Polars de Marine

A quoi tient le bonheur ? A une vie professionnelle réussie ? A une vie personnelle réussie ? Comment trouver le juste équilibre ? Comment arriver à garder du temps pour ceux que l’on aime ? Prendre le temps. Le temps de profiter des bonheurs simples de la vie, de voir grandir ses enfants, le temps de vivre. Tout simplement. Savoir saisir ces instants de bonheur si fugaces et pourtant essentiels. Prendre le temps dans une Société où tout va de plus en plus vite, où l’on court après la vie. Ne pas passer à côté des choses essentielles. Savoir capturer le bonheur avant qu’il ne soit trop tard...

Jean avait tout pour être heureux. Sa vie semblait réussie et prometteuse. Un métier : journaliste d'investigation, une femme aimante avec qui il était heureux et Blanche, leur petite fille, qui les comblait de bonheur.

Malheureusement, le destin en décide autrement et leur univers bascule le jour où l’on  diagnostique un cancer à Blanche. En période de rémission, sa femme le quitte, lui qui a « brillé par son absence », lui qui a préféré multiplier les obligations professionnelles et se soustraire à ses responsabilités familiales. Lui qui a préféré fuir plutôt que de soutenir son épouse et cette petite fille qu’il aimait tant. Lui qui a eu si peur d’affronter la réalité et la souffrance liées à la maladie.

Il sombre dans l’alcoolisme.

Jusqu’au jour où…

Il était onze heures lorsque je me mobilisai en direction de l’écran de mon ordinateur occupé par une photo de Liz et de Blanche à peine troublée par le clignotement de l’icône en forme d’enveloppe. Je consultais ma messagerie et parmi la foule des spams et publicités en tout genre, mon attention fut captée par ce message répétitif sans objet dont l’expéditeur m’était inconnu. Trente fois, Magic Kingdom m’avait envoyé le même message avec toujours la même pièce jointe. Il s’agissait d’une photographie que j’ouvris pour découvrir cette scène bien étrange. Une magnifique forêt de chênes massifs, perdue dans le brouillard, laissait apparaître dans le coin droit la silhouette d’un homme de dos. Je pus deviner quelques détails de son habillement et, notamment, le port de l’un de ces joggings à la mode. L’homme avait recouvert sa tête avec la capuche du vêtement. J’ouvris rapidement quelques-uns des autres mail de l’inconnu, tous identiques…

Arrivé dans la cour intérieure, j’inspirai une grande bouffée d’air et levai la tête vers un ciel bleu chargé des premières chaleurs d’un été bien hésitant. Quelque chose d’énigmatique et d’incompréhensible s’était définitivement glissé dans la trame du réel, me laissant comme un enfant incapable de déchiffrer la langue dans laquelle se racontait cette histoire sans queue ni tête. Liz, Blanche, Paul… Bientôt, à qui le tour ?

Après la réception de cette photo, l’état de semi-dépression dans laquelle il se trouvait se muera en angoisse : celle de savoir sa femme et sa fille en danger. Mais la police ne prendra, dans un premier temps, pas sa requête au sérieux au moment où des disparitions d'enfants se multiplient et refusera de lancer un avis de recherche. C’est donc seul qu’il se lancera en quête de la vérité.

 

Jean-Baptiste Dethieux est psychiatre et psychanalyste de profession et auteur de plusieurs articles dans le domaine de la psychiatrie et de la psychanalyse de l’enfant.

Avec « Renaissance », il signe un thriller assez surprenant où le lecteur sera plongé dans l’univers  d’un homme qui a perdu ses repères, qui devra, s’il veut comprendre et se libérer, faire un travail sur lui-même et affronter ses peurs et ses angoisses, remontant parfois jusqu'à l'enfance.

 

Un roman un peu léger de part le nombre de pages mais où le lecteur se perdra au fil des lignes dans les méandres de cette mémoire oubliée. Un voyage intéressant et original mêlant parfois réel et fantastique, conscient et inconscient, réalité et rêves ou cauchemars ; où les frontières  sont très minces ; où le lecteur émettra des hypothèses et essaiera de deviner une fin qui s'avère assez déroutante et totalement imprévisible. Une narration remarquable et un style recherché et très travaillé font de ce livre de poche un titre que je recommande. 

Enfin, je ne peux clore cette chronique sans saluer la qualité visuelle de la couverture pour cette toute nouvelle maison d'éditions. 

 

 

Editions Taurnada

184 pages

 

"Renaissance" Jean-Baptiste Dethieux
Commenter cet article

Taurnada Éditions 29/10/2014 15:29

Très contents que ce roman vous ait plu autant qu'à nous. :)
Merci pour cette belle critique ainsi que le compliment. :)

Archives

À propos

Férue de littérature policière, mes goûts sont très éclectiques : romans noirs, romans à suspense, thrillers, thrillers psychologiques ou polars. Face à la profusion d'ouvrages de littérature policière, il est parfois bien difficile de faire son choix. Je vous donne donc mon avis quant à mes lectures.