Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Férue de littérature policière, mes goûts sont très éclectiques : romans noirs, romans à suspense, thrillers, thrillers psychologiques ou polars. Face à la profusion d'ouvrages de littérature policière, il est parfois bien difficile de faire son choix. Je vous donne donc mon avis quant à mes lectures. Vous pouvez me suivre sur mon compte twitter ou sur mon compte gmail : Marine Reigner

10 Jul

"Orages" - Estelle Tharreau

Publié par Les Polars de Marine

Une jeune étudiante apprend qu’elle est enceinte et, malgré l’avis de son entourage, décide de garder l’enfant - une petite fille : Célia - qu’elle élève seule.

Après cinq années de relation extra conjugale avec son patron qui ne s’est jamais décidé à quitter sa femme, elle décide d’y mettre un terme. Elle abandonne donc son travail et s’installe le plus loin possible, en l’occurrence à Sauveur, une petite ville de Franche-Comté afin d’y recommencer une nouvelle vie.

Sauveur, le « village de l’amitié ».

Sauveur était surnommé « le village de l’amitié » par les enfants. Il y régnait une harmonie fondée sur l’entraide et la cordialité que n’arrivaient pas à entamer les vieilles querelles, inévitables dans un lieu où les trois quarts des familles résidaient depuis plusieurs générations.

Rapidement, elle trouve un poste de comptable avec logement de fonction.

Sauveur est une petite ville. Et qui dit petite ville, dit un endroit où les nouvelles se répandent telle une traînée de poudre. La jeune femme n’a donc pas encore pris ses fonctions que tout le monde semble déjà la connaître.

A l’accueil chaleureux de certains s’opposera la réticence d’autres. Ce qui aura pour effet de créer un malaise chez la jeune femme qui éprouve bien des difficultés à comprendre l’animosité d’un homme qui lui demande de boucler ses valises alors qu’elle les a à peine ouvertes. Et surtout qu’elle n’oublie pas non plus que ni elle, ni sa fille ne sont les bienvenues…

Une seconde rencontre quelque peu inattendue la surprendra également.

Mais sa nouvelle maison lui plaît instantanément et elle est persuadée qu’elle pourra enfin y couler des jours heureux.

Mais très rapidement, Célia sera mise au courant de faits étranges ainsi que de la haine farouche que se vouent deux familles du village. 

Au bout d’une demi-heure, elle parvint à dégager une boîte en fer presque intacte. Elle l’épousseta. Excitée par cette découverte, elle retarda un peu le moment de l’ouverture en laissant vagabonder son imagination. Quel trésor pouvait s’y trouver ? Elle devait certainement contenir quelque chose d’important. Sinon pourquoi se donner autant de mal pour la cacher ? D’après son aspect, la boîte ne datait pas d’hier. N’y tenant plus, Célia força sur le couvercle et manqua de se casser un ongle. Décidément, elle ne voulait pas livrer son secret facilement. Heureusement, la griffe d’une de ses ceintures lui permit de faire levier et de faire sauter le couvercle.
Célia fut déçue en découvrant un simple cahier d’écolier, jauni et écorné. Il portait une vieille étiquette aux lignes bleu clair sur laquelle était écrit à la plume « Marthe ». Célia ferma la mansarde puis se blottit dans son lit. Elle alluma sa lampe de poche afin de ne pas alerter sa mère et commença la lecture d’un journal dont elle ne pouvait pas soupçonner l’importance.

Petit à petit, la crainte puis la peur laisseront la place à l’engouement des premiers jours. 

"Orages" - Estelle Tharreau
"Orages" - Estelle Tharreau
"Orages" - Estelle Tharreau
"Orages" - Estelle Tharreau

Pour un premier ouvrage, il faut avouer qu’Estelle Tharreau est assez surprenante. Et ce, même si quelques légères invraisemblances sont à regretter. L’écriture est simple, certes, mais très addictive et force est de constater que le suspens est habilement entretenu. Un suspens décuplé par des allers retours passé-présent qui montera crescendo, tel un mauvais temps qui tourne à l’orage et qui finit par éclater. 

Mon histoire ressemble à un soir d’orage. Après une longue journée de canicule, tout se fige dans le calme et le silence jusqu’à ce qu’un souffle de vent nous fasse espérer un moment de fraîcheur. Mais trop vite, les nuages noirs s’amoncellent pour laisser place au déchaînement de la pluie et de la foudre. Lorsque tout s’arrête, nous restons là, suffoquant dans la moiteur.
L’orage n’apaise jamais.
Tout devait pourtant s’arranger.

Une auteure à suivre. Sans nul doute.

 

 

 

263 pages

Poche

Taurnada Editions

9,99 €

 

"Orages" - Estelle Tharreau
"Orages" - Estelle Tharreau
Commenter cet article

Estelle Tharreau 12/07/2016 14:59

Merci Marine. A bientôt je l'espère pour un prochain retour de lecture. Bien à vous. Estelle

Les Polars de Marine 15/07/2016 16:25

Je vous en prie Estelle. Il est toujours agréable de découvrir de nouveaux auteurs.
A bientôt !

Lewerentz 10/07/2016 17:21

Why not? Je le note.

Les Polars de Marine 11/07/2016 12:45

:)

Archives

À propos

Férue de littérature policière, mes goûts sont très éclectiques : romans noirs, romans à suspense, thrillers, thrillers psychologiques ou polars. Face à la profusion d'ouvrages de littérature policière, il est parfois bien difficile de faire son choix. Je vous donne donc mon avis quant à mes lectures. Vous pouvez me suivre sur mon compte twitter ou sur mon compte gmail : Marine Reigner