Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Férue de littérature policière, mes goûts sont très éclectiques : romans noirs, romans à suspense, thrillers, thrillers psychologiques ou polars. Face à la profusion d'ouvrages de littérature policière, il est parfois bien difficile de faire son choix. Je vous donne donc mon avis quant à mes lectures.

13 Nov

"Droit devant toi" - Henri Girard -

Publié par Les Polars de Marine

Le narrateur fait partie de ces enfants que l'on « ballotte » de mutation en mutation professionnelle du père et qui n'a pas le temps de s'attacher ni de construire des amitiés qui perdurent avec le temps.

Jamais d'amis, jamais le temps d'avoir d'amis, une enfance fragmentée à épisodes interrompus : j'étais un imprimé dans les dossiers de mon père, un accessoire dans la trousse à maquillage de ma mère Mais je n'étais pas malheureux puisque je n'avais pas vécu d'autres expériences qui eussent pu m'ouvrir les yeux sur d'autres façons de vivre. Nos maisons n'étaient que des asiles fonctionnels, des lieux sans souvenir, des pensions où l'on dort.
A treize ans passés, je ne m'étais jamais attaché à personne.
[…]
Pour être précis, ce ne fut pas Gilles que j'aperçus en premier mais les accessoires dont il était affublé : pinces à vélo, béret enfoncé jusqu'aux oreilles, suroît de marin. Un clown, un auguste ! Hilare, lèvres troussées par un sourire rejoignant le béret, il fit trois fois le tour de la place sur son biclou, un demi-course aux sacoches rouges, bras en l'air, air de vainqueur, en rajoutant dans sa réponse aux saluts qui célébraient son exploit matinal, une corvée en fait que tous ces kilomètres vallonnés depuis chez lui jusqu'au point d'embarquement. Il se défit minutieusement, le béret d'abord qu'il ôta en ébouriffant sa tignasse noire, puis le suroît dans la poche duquel il glissa le couvre-chef. Il rangea le tout dans les sacoches y compris les pinces à vélo.

"Droit devant toi" - Henri Girard -
"Droit devant toi" - Henri Girard -

De la différence naît souvent l'attraction. Notre jeune narrateur va se lier d'une amitié profonde avec Gilles. 

Tout les oppose : leur façon d'être, de se comporter, leurs origines, leur tempérament, leur contexte familial,...

Le narrateur est un enfant introverti soumis à la domination de l'esclavage mental du père. La technique du choix de la narration omnisciente est essentielle et permettra au lecteur de s'immerger totalement dans le récit.

Premiers émois amoureux, premières découvertes intimes. Les enfants vont grandir et se forger leur identité. Puis, un événement les éloignera. Suffisamment long pour permettre à chacun d'évoluer individuellement et suffisamment court pour leur permettre de ne pas s'oublier. De contacts, ils n'en auront pas jusqu'au jour où, contre toute attente, le narrateur reviendra sur les traces de son passé.

 

 

« Droit devant toi » est un ouvrage d'une fluidité remarquable.

La qualité de la narration est la signature de l'auteur qui livre toujours des ouvrages très riches et d'une très grande qualité littéraire. Henri Girard fait partie de ces auteurs que l'on a plaisir à lire et à relire.

Le seul - et très léger - bémol que je pourrais apporter est que la domination dans les rapports aurait pu être plus accentuée et que la fin est quelque peu trop prévisible et ce, même si ce n'est qu'à la lecture des toutes dernières lignes que l'on apprend l'identité de ce mystérieux narrateur.

"Droit devant toi" - Henri Girard -
"Droit devant toi" - Henri Girard -
Commenter cet article

Girard 14/11/2017 11:15

Merci pour ce chouette commentaire si encourageant. Voilà qui me donne plaisir et motivation.

Les Polars de Marine 19/11/2017 16:46

C'était avec plaisir !
Une si belle écriture ne laisse jamais indifférent.

Matatoune 13/11/2017 21:44

Merci pour cette présentation pour peut être une lecture prochaine !

Les Polars de Marine 19/11/2017 16:47

Oui, je vous souhaite de découvrir cet auteur si ce n'est déjà fait .

Archives

À propos

Férue de littérature policière, mes goûts sont très éclectiques : romans noirs, romans à suspense, thrillers, thrillers psychologiques ou polars. Face à la profusion d'ouvrages de littérature policière, il est parfois bien difficile de faire son choix. Je vous donne donc mon avis quant à mes lectures.