Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Férue de littérature policière, mes goûts sont très éclectiques : romans noirs, romans à suspense, thrillers, thrillers psychologiques ou polars. Face à la profusion d'ouvrages de littérature policière, il est parfois bien difficile de faire son choix. Je vous donne donc mon avis quant à mes lectures.

08 Apr

"13 1/2" Nevada Barr

Publié par lespolarsdemarine  - Catégories :  #Critiques

1968 Mississipi. Polly a 15 ans. Depuis son plus jeune âge, elle supporte les aventures de sa mère Hilda qui n’éprouve aucun instinct maternel pour sa fille et multiplie les conquêtes. Le jour où un de ses nombreux beaux pères tente d’abuser d’elle, Polly se rend vite compte de la situation.

 

…« Maman », sanglota Polly. Elle se releva et s’élança vers sa mère, entourant sa taille de ses maigres bras. « Sale conne, cria-t-elle. Sale petite conne. » Elle la gifla si fort que Polly aperçut des formes rouges derrière ses paupières. Cette nuit-là, Polly comprit : ce qu’elle avait pris pour de l’attention maternelle, une volonté de protéger sa fille n’étaient rien d’autre que de terribles crises de jalousie. »…

 

Elle décide donc de fuir. Fuir cette vie de misère, fuir le mobil home dans lequel elle vit et c’est avec 11 dollars en poche volés qu’elle quitte le domicile maternel.

 

Pendant ce temps, dans le Minnesota, une affaire défraie la chronique : Dylan est jugé pour avoir assassiné sa famille à coups de hache. Un seul survivant : son frère Rich gravement touché à la jambe. Dylan, surnommé le ‘Butcher Boy’ n’est âgé que de 11 ans. Verdict : 7 années de maison de correction jusqu’à sa majorité et une réclusion de neuf années de pénitencier d’état. Toutefois, suite à cette nuit d’horreur, Dylan a perdu la mémoire et il faudra un long travail de reconstruction afin qu’il puisse se souvenir de ce qui l’a poussé dans sa folie meurtrière. C’est le Docteur Kowalski qui va être en charge de l’aider mais ses méthodes sont loin d’être classiques.

 

2007 Louisiane : Polly rencontre Marshall, un brillant architecte qui œuvre à la reconstruction de la ville détruite par l’ouragan Katrina. C’est le coup de foudre mais le bonheur du début de cette relation va rapidement virer au cauchemar. Suite à la prédiciton d'une voyante, sa vie va basculer dans l'horreur quand Polly se mettra en quête de la vérité.

 

…« Elle pencha la tête en arrière pour éviter que ses larmes ne s’échappent, et elle recula sur le banc pour s’abriter à l’ombre des chênes de Jackson Square et laisser son anxiété fleurir en un frisson de peur absolue. Les choses qui vous terrorisent sont celles que vous ne voyez pas venir. L’inattendu. La sixième carte de la Croix celtique, celle qui annonce l’avenir. Ce que l’on doit accepter. Ou endurer. « Ce qu’il nous est impossible de découvrir, murmura Polly »…

 

L’univers de Nevada Barr est celui de la violence, de la folie, des limites entre la conscience et l'inconscience, de l’enfance meurtrie. Les limites entre les rêves et la réalité sont très minces chez Dylan. Le malaise est palpable tout au long du roman. Les non dits sont pesants. La première partie de ce roman est d’une noirceur extrême et les phrases sont oppressantes. L’ambiance est très lourde et ce n’est que dans la seconde moitié du récit que le terme ‘thriller’ trouve sa place. Les flash-back incessants ont eu pour effet de me lasser et une invraisemblance de taille m’a trop rapidement fait comprendre le dénouement final, assez prévisible pour un lecteur assidu de romans policiers. 

 

 

 

Editions Cherche Midi

20 €

394 pages 

 

"13 1/2" Nevada Barr
Commenter cet article

Marine 25/03/2014 21:11

Bien je n'ai pas été aussi tranchée mais ton avis a le mérite d'être clair...

sugar dady 25/03/2014 18:44

épouvantable et tordu...
Il y a plus agréable à lire..

Archives

À propos

Férue de littérature policière, mes goûts sont très éclectiques : romans noirs, romans à suspense, thrillers, thrillers psychologiques ou polars. Face à la profusion d'ouvrages de littérature policière, il est parfois bien difficile de faire son choix. Je vous donne donc mon avis quant à mes lectures.