Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Férue de littérature policière, mes goûts sont très éclectiques : romans noirs, romans à suspense, thrillers, thrillers psychologiques ou polars. Face à la profusion d'ouvrages de littérature policière, il est parfois bien difficile de faire son choix. Je vous donne donc mon avis quant à mes lectures. Vous pouvez me suivre sur mon compte twitter ou sur mon compte gmail : Marine Reigner

12 May

'Criminal Loft' de Armelle Protat Carbonel

Publié par lespolarsdemarine  - Catégories :  #Critiques

Un jeu : 'Criminal Loft'. 6 hommes et 2 femmes condamnés par la justice Américaine pour avoir commis des actes irréparables. 8 volontaires qui vont entrer dans le loft de l’horreur. Un seul sera réhabilité par le public. Selon les règles des reality show qui sont toutes identiques, un candidat sera désigné toutes les semaines pour réintégrer le couloir de la mort.

...'J'acceptai le réglement imposé par la production : ne pas rendre publiques ses opinions politiques ou religieuses, respecter la vie d'autrui, limiter les débordements agressifs et s'attacher entièrement aux épreuves imposées dont nous ignorions tout avant d'entrer dans le loft. Ma seule certitude était que nous représentions des bêtes de foire livrées en pâture à un public avide de sensationnel'...

 

Ce huis clos se tiendra à Waverly Hills, un sanatorium désaffecté.

Dans un premier temps, les candidats sont tenus de se présenter au public, sans toutefois dévoiler la nature des crimes qu’ils ont commis. Il faudra savoir ‘charmer’ le public pour gagner le droit de vivre.  Il faudra obéir aux ordres de la ‘voix’, se plier aux règles. Par la suite, ils vont vivre un huis clos infernal avec pour seule compagnie la ‘voix’ et les matons.

Il faudra également continuer à redoubler de vigilance afin de ne pas commettre d’erreurs pouvant les condamner à quitter le loft. Se battre pour être le dernier, pour être celui qui ne quittera cet enfer que libre. Ne pas commettre de faux pas. Et, par voie de conséquence, pousser l’autre à la faute afin de sortir indemne de ce jeu infernal. Désormais, c’est ‘chacun pour soi’.

John, Aileen, James, Terrance, Lynda, Wallace, Leonard et Michel. 8 candidats choisis sur 3263 volontaires. Selon quels critères ? Pourquoi eux précisément ? Pourquoi avoir choisi cet ancien sanatorium comme lieu de tournage ? Des questions récurrentes que se poseront souvent les participants. 

La tension est palpable dès le début du roman.  Et vous comprendrez assez rapidement que cette intrigue dépasse largement le concept d’une simple émission de télé réalité et se révèle être beaucoup plus complexe qu’il n’y parait de prime abord. Les règles du jeu édictées par la Voix vont s'avérer être faussées et les apparences se révèler être fort trompeuses.

Mais au-delà de ce que vous pourrez ressentir au fil des pages, ce roman traduit à mon sens parfaitement la manipulation que peuvent exercer les réalisateurs de ce genre d’émissions à l’encontre des spectateurs. Les coupes sombres ou au contraire l'accent porté volontairement sur une ou plusieurs scènes visant en partie à influencer le choix du public, les phrases sorties de leur contexte,...

 

Criminal Loft est un roman puissant, dévastateur et absolument machiavélique. Le choix de l’intrigue est original et l’auteur fait preuve d’une parfaite maîtrise des codes du thriller.

L'originalité de ce récit réside également dans la narration à la première personne. C'est John, un de ceux considérés le plus dangereux de tous qui raconte cette expérience dans le loft. Le lecteur a, de ce fait, véritablement l'impression de participer à cette histoire.

Un seul bémol toutefois : le suspens aurait mérité d'être plus entretenu. L'évidence de la fin du récit arrive, à mon sens, un peu trop tôt. Aux environs du 3/4 du roman. Mais quoi qu'il en soit, ce roman reste un excellent thriller qui comblera les amateurs de frissons et d'émotions fortes.

Armelle Carbonel est sans nul doute une auteure à suivre. 

 

 

Bonjour Armelle, qui êtes vous ?

Qui suis-je… Une jeune femme  de 37 ans passionnée par l’écriture depuis l’âge de 8 ans. Autant dire une éternelle enfant qui jongle entre les soirées trépidantes d’une vie familiale,  les journées actives à exercer un emploi à temps plein  et les nuits blanches consacrées à noircir le papier de sombres histoires.

Votre trait principal de caractère ?

Je suis entière.

Qu’est ce qui vous plait dans l’écriture ?

Donner vie à des personnages à travers des situations et des lieux qui me sont parfois totalement inconnus.  Cette faculté de voyager, de « partir », offre une impression de liberté qui n’a pas de limite. Quand j’écris, j’ai la sensation qu’une main invisible ouvre la cage dans laquelle je suis prisonnière, pour que je puisse m’envoler.

Qu’est ce qui vous a donné l’envie d’écrire ?

C’est une question à laquelle j’ai toujours du mal à répondre parce que je n’en sais rien moi-même. Tout ce dont je me souviens, c’est d’avoir apposé mes premiers textes en vers à l’âge de huit ans, peut-être pour expulser certains démons dont je n’osais pas parler. Je crois que l’envie d’écrire est née en même temps que moi. (sourire !)

Quel est votre rythme d'écriture ?

J’écris un premier jet sur papier, chapitre par chapitre, c’est un « rituel » auquel je ne déroge jamais. J’ai besoin d’ « écrire » au sens propre du terme. Ensuite seulement je me mets devant l’écran et j’entame déjà un travail de réécriture. J’écris tous les matins avant d’aller travailler, environ 1H15, mais également sur ma pause déjeuner (entre deux cafés avalés). Et parfois, le soir quand la maisonnée est endormie. L’important est d’écrire un peu tous les jours.

3 qualités et défauts ?

3 qualités : Sensible. Souriante. Entière.

3 défauts : Sensible. Timide. Capricieuse.

Votre loisir principal ?

La lecture… suivie de près par la danse.

Ce que vous détestez par-dessus tout chez un homme ? et chez une femme ?

L’hypocrisie sans distinction de sexe.

La même question mais avec ‘ce que vous préférez’ 

L’authenticité…toujours sans distinction 

Une devise ?

« S’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème ».

Un livre en écriture ?

Oui. Mais je n’en suis qu’aux prémices…

Où trouvez-vous votre inspiration ?

La vie est une source d’inspiration inépuisable. Les scènes de la vie quotidienne, l’émotion provoquée par une musique ou celle déclenchée à la vue d’un tableau, les gens que je croise, les échanges, tout concourt à ouvrir des portes sur l’imaginaire.

Votre rêve le plus cher ?

Vivre assez longtemps pour connaître le bonheur d’être grand-mère.

 

Merci Armelle d'avoir pris le temps de répondre à ces questions et rendez vous pour le prochain roman !

 

 

 

'Criminal Loft' de Armelle Protat Carbonel
'Criminal Loft' de Armelle Protat Carbonel
'Criminal Loft' de Armelle Protat Carbonel
Commenter cet article

superapi 29/07/2013 18:58

Passionnant... difficile de quitter ce polar....
Et pourtant, dans le genre huis clos, sombre, inquiétant et allons jusqu'à gore, il faut être fou pour aimer cela...
Etonnante écriture pour une jolie et apparemment gentille jeune femme...
Nous lui souhaitons un bon début dans la carrière

Marine 30/07/2013 08:26

Je lui souhaite également.
Merci pour ce commentaire "superapi" ;)

superzoe 22/05/2012 13:46

je l'ai commandé via l'auteur elle même, j'en suis ravie....

lespolarsdemarine 27/05/2012 21:37



Je te souhaite une excellente lecture 



superzoe 12/05/2012 15:41

une critique bien construite. Elle nous permettra de nous mettre de suite dans le contexte.. Merci Marine de nous donner envie de lire et de nous conforter dans notre style de lecture ....

lespolarsdemarine 27/05/2012 21:36



Un plaisir que de partager mes lectures !



Archives

À propos

Férue de littérature policière, mes goûts sont très éclectiques : romans noirs, romans à suspense, thrillers, thrillers psychologiques ou polars. Face à la profusion d'ouvrages de littérature policière, il est parfois bien difficile de faire son choix. Je vous donne donc mon avis quant à mes lectures. Vous pouvez me suivre sur mon compte twitter ou sur mon compte gmail : Marine Reigner