Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Férue de littérature policière, mes goûts sont très éclectiques : romans noirs, romans à suspense, thrillers, thrillers psychologiques ou polars. Face à la profusion d'ouvrages de littérature policière, il est parfois bien difficile de faire son choix. Je vous donne donc mon avis quant à mes lectures.

12 Mar

"Les démons de l'île Saint-Louis" Peter Burley

Publié par lespolarsdemarine  - Catégories :  #Critiques

demonsJeune journaliste en début de carrière, Mark a connu son heure de gloire en faisant condamner Simon Richards, grand patron milliardaire corrompu. 20 ans ont passé, il dresse le triste bilan de toutes ces années. Il n’a jamais réussi à retrouver son aura et cherche une occasion de remonter à la surface. Simon Richards, quant à lui, a purgé sa peine et personne n’a plus jamais entendu parler de lui ni ne sait ce qu’il est devenu. Ses fils et sa femme se sont également ‘volatilisés’. Toutefois, une journaliste, Janice, a retrouvé la trace de sa fille : Sandrine Laperrière qui a volontairement changé de nom pour se fondre dans l’anonymat, et surtout, pour pouvoir écrire ses récits de voyage sans être inquiétée d’être ‘la fille de’. Elle qui s’est fait un nom et dont les exemplaires de ses ouvrages se vendent par millions est maintenant très riche. Janice demande à Mark d’écrire un article sur la fille de celui dont il a ruiné la vie. Le journaliste voit une occasion inespérée de revenir sur le devant de la scène.

Mais dans un premier temps, plutôt que de contacter directement la fille de Simon Richards, il va commencer à poser des questions autour de lui et rapidement prendre conscience que beaucoup de mystères entourent cette mystérieuse auteure.

 

339 pages… dont les cent premières pour décrire la mise en place de ce qui va constituer la trame du récit. Elles sont très longues ces premières pages qui aboutissent enfin à la prise d’un rendez-vous... L’auteur nous fait part dans un premier temps des états d’âme de ce journaliste plongé dans sa solitude et son désarroi, cet homme qui quitte son Angleterre pour arriver à Paris, plus exactement dans le quartier de l’île Saint-Louis où il rencontrera des personnages tous assez caricaturés. Entre les deux acolytes de la romancière aux tendances un peu particulières, le dealer dont il ne faut pas prononcer le nom, le lieutenant René Gaudin, qui n’a de cesse de tout rapporter au sexe et Sandrine Laperrière elle-même, une femme aussi énigmatique que farfelue et surtout bien solitaire, cette galerie de personnages est assez particulière.

Une intrigue un peu dépouillée, beaucoup de dialogues inutiles et assez creux la plupart du temps qui ne servent à mon sens qu’à noircir les pages, un style qui manque souvent de finesse et aucune étoffe dans le récit, je ne parviens, dans le cas présent, pas à trouver de point positif pour ce roman.

Commenter cet article
V
Eh bien marine, je crois que je vais faire l'économie de celui là. Il y en a tellement d'autres qui m'attendent...
Répondre
L


Sage décision.



Archives

À propos

Férue de littérature policière, mes goûts sont très éclectiques : romans noirs, romans à suspense, thrillers, thrillers psychologiques ou polars. Face à la profusion d'ouvrages de littérature policière, il est parfois bien difficile de faire son choix. Je vous donne donc mon avis quant à mes lectures.