Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Férue de littérature policière, mes goûts sont très éclectiques : romans noirs, romans à suspense, thrillers, thrillers psychologiques ou polars. Face à la profusion d'ouvrages de littérature policière, il est parfois bien difficile de faire son choix. Je vous donne donc mon avis quant à mes lectures. Vous pouvez me suivre sur mon compte twitter ou sur mon compte gmail : Marine Reigner

05 Jan

'Paris Noir' présenté par Aurélien Masson

Publié par lespolarsdemarine  - Catégories :  #Critiques

Paris Noir est un recueil de 12 nouvelles publié aux Editions Asphalte et présenté par Aurélien Masson, directeur de la collection Série Noire depuis 2005.

Une très belle préface nous invite à découvrir ce recueil. 

"L'idée est simple : appréhender la réalité sociale d'une ville par le prisme de la littérature. Inviter au voyage par les mots et la fiction. Mélanger les genres. Faire se côtoyer des pointures du roman noir avec des auteurs plus classiques que l'on a d'avantage l'habitude de retrouver dans les collections de littérature dite 'blanche'."

Ce sont donc douze auteurs qui participent à l'élaboration de cet ouvrage.

Douze nouvelles qui vous font découvrir Paris sous un angle différent. 

Paris, communément appelée "ville lumière" revêt le temps d'un recueil son habit noir et dévoile un visage que nous ne lui connaissons pas. 

Toutes ces nouvelles ont pour décor un cadre différent. Un quartier Parisien pour être plus précis.

 

1/ Marc Villard, les Halles, Le chauffeur

Une prostituée, un flic véreux, un chauffeur garde du corps. Les phrases claquent. Une nouvelle détonnante.

2/ Le chinois, Chantal Pelletier, Belleville-Ménilmontant

Sonia séquestre un Chinois chez elle... Une nouvelle quelque peu déjantée qui a le mérite d'être originale.

3/ Le grand frère, Quartier Latin, Salim Bachi

Une nouvelle pour le moins glaçante. Noire. Très noire.

4/ Gare du Nord, Berthet s'en va, Jérôme Leroy

Spécial, très spécial. Il y a des nouvelles qui plaisent, d'autres moins. Si le mot Berthet n'apparaît pas quasiment à chaque ligne, il n'apparaît pas du tout ... Je n'aime pas cette façon d'écrire : Berthet dit que, Berthet pense que, Berthet, Berthet... Une overdose de Berthet.

5/ Comme une tragédie, Dausmenil, Laurent Martin

Un retour aux sources pour un homme qui revient à l'occasion du mariage de sa soeur. Retrouvailles avec une ancienne maîtresse et un ancien ami : Marco. Une construction plus qu'originale qui oscille entre la réalité et le théâtre. Une nouvelle très réussie.

6/ Grands Boulevards, Noël, Christophe Mercier

Réglements de compte un jour de Noël...

7/ Le Marais, La vengeance des loufiats, Jean Bernard Pouy

Zatorek court tous les jours Place des Vosges jusqu'au jour où il disparaît...

8/ Belleville, la vie en rose, Dominique Mainard

L'histoire d'une jeune fille qui croyait qu'elle pouvait réussir et qui a perdu ses illusions. Une très belle nouvelle. Très touchante.

9/ Montorgueil, Rue des Degrés, Didier Daeninckx

Flavien Carvel est retrouvé mort. Mattéo enquête.

10/ Les Batignolles, Mémoire Morte, Patrick Pécherot

Il a du mal  à se souvenir. Il se souvient. Et ne peut s'en remettre ni vivre avec cette conscience qui le hante.

11/ Bastille Oberkampf, DOA

Légitime défense ? Meurtre ?

Le style de DOA est limpide. L'honorable société écrit à 4 mains avec Dominique Manotti m'attend sur mes étagères depuis un moment. Il va vraiment falloir que je le lise !

12/ Rue de la Santé, No comprendo l'étranger, Hervé Prudon

L'auteur nous livre une description remarquable de cette soi disant ville lumière où tout n'est qu'illusions et apparences, où les gens se cotoient sans se voir.

J'aime des phrases comme : 'Je ne sors pas mais je ne suis pas le seul : cocons, tribus, partis, cellules - familiales ou autres - , ghettos, portes blindées, doubles vitrages, triples verrous, cadenas, barricades, chacun campe sur ses positions. Personne ne bouge'

'Il y a des jours où cette ville est borderline à tendance bipolaire'

'Cette ville factice est un mirage et une frustration. Je ne sors jamais, docteur, sauf assignation de votre part au contrôle médical'

 

Ce que j'ai aimé dans ce recueil est que tous les genres se côtoient, que le lecteur a la possibilité de découvrir le style de chaque auteur et d'aimer ou non.

C'est ce qui fait la richesse et l'originalité d'un tel ouvrage. 

'Paris Noir' présenté par Aurélien Masson
Commenter cet article

Archives

À propos

Férue de littérature policière, mes goûts sont très éclectiques : romans noirs, romans à suspense, thrillers, thrillers psychologiques ou polars. Face à la profusion d'ouvrages de littérature policière, il est parfois bien difficile de faire son choix. Je vous donne donc mon avis quant à mes lectures. Vous pouvez me suivre sur mon compte twitter ou sur mon compte gmail : Marine Reigner