Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Férue de littérature policière, mes goûts sont très éclectiques : romans noirs, romans à suspense, thrillers, thrillers psychologiques ou polars. Face à la profusion d'ouvrages de littérature policière, il est parfois bien difficile de faire son choix. Je vous donne donc mon avis quant à mes lectures. Vous pouvez me suivre sur mon compte twitter ou sur mon compte gmail : Marine Reigner

25 Feb

"Solitudes" Jean-François Thiery

Publié par lespolarsdemarine  - Catégories :  #Critiques

solitudes-004.JPGChroniquer un recueil de nouvelles est un exercice bien plus difficile que celui d’un roman. Il s’avère en effet impossible de faire le résumé de récits qui se limitent à quelques pages sans en dévoiler le contenu. Je m'en tiendrai donc à quelques mots qui présenteront chacune de ces brèves tranches de vie. Des nouvelles au style irréprochable et très travaillé, des histoires courtes dont les fins sont toutes aussi inattendues que surprenantes. Le dénominateur commun étant la solitude.

La solitude est un sentiment qui peut être perçu de façon différente selon l’individu. D’aucuns déclareront avoir besoin de ces moments d’isolement, très souvent indispensables et bénéfiques pour se retrouver, faire le point ou analyser ses sentiments. D’autres la subiront, la vivront comme un mal-être permanent pouvant parfois engendrer une dépression. Il arrive même parfois que ce sentiment soit ressenti en communauté, l’individu ne se sentant pas à l’aise ou tout simplement pas intégré.

Dans le cas présent, la solitude de ces hommes et de ces femmes dont le lecteur croisera le chemin le temps d'un récit est subie.

 

Vous pourrez découvrir, tout au long de cette lecture l’histoire d’un homme fatigué et d’une femme perdue dans les méandres de la vie qui feront un ultime voyage. Puis celle d’une femme adhérente d’un club de remise en forme qui étonnera le lecteur. Viendra ensuite un voyage  avec un motard amoureux et malheureux, suivie de l’histoire d’un tueur en série qui sera bien difficile à appréhender.

Le lecteur croisera également le chemin d’une femme lassée de son couple et qui décide de s’aventurer sur le net afin de tenter de retrouver ce qu’elle n’a plus au quotidien. Les surprises de ce genre de rencontres sont parfois de taille.

L’absence contée dans la 7ème nouvelle glacera le lecteur, lui rappelant que les erreurs passées sont dans le cas présent impardonnables et prendront une tournure tragique. Quant à Poppy, la bonne fée qui est sur terre pour aider les hommes à être heureux, elle comprendra rapidement que l’on ne fait pas le bonheur des autres contre leur gré. Elle mènera toutefois sa mission à bien tout en réalisant que l’on a, parfois, à vouloir trop penser aux autres, tendance à s’oublier soi-même.

Laurie, elle, devra attendre de vivre ses derniers instants pour pouvoir démontrer qu’une réputation peut parfois être infondée et basée sur des rumeurs.

La 10ème nouvelle prouvera que l’on ne peut échapper à une mort programmée.

Une femme amoureuse tentera de sonder l’insondable chez l’être aimé.

Enfin, pour clore ce recueil, une dernière nouvelle foudroyante.  

 

Biographie de l'auteur

 

 

115 pages

Editions Nouvelles Paroles

10 €

 

Commenter cet article

Jean-François Thiery 25/02/2013 17:58

Merci Marine pour vous être prêtée à cette expérience de lecture, avec un ouvrage qui sort résolument du cadre de ce qui est chroniqué habituellement. L’exercice n’était pas facile, mais le
résultat est très convaincant.
Le format de la nouvelle est souvent boudé par les lecteurs, peu d’auteurs se risquent à cet exercice, peu d’éditeurs y engagent leurs deniers (*) , et… peu de chroniqueurs s’y intéressent !
Merci pour avoir mis votre talent de chroniqueuse au service de ce recueil, et d’une certaine façon… au service du genre littéraire de la nouvelle ! :-)
J’ignore si votre chronique va donner envie de lire des nouvelles, mais pour ma part, ça m’a donné envie d’en écrire à nouveau ! :-)

(*) pour exemple, la maison d’éditions « Nouvelles Paroles » qui a édité ce recueil en 2009 (et qui a fait le pari de n’éditer que ce genre littéraire !) a dû fermer ses portes au 1er janvier 2013…
CQFD…

Bien à vous

lespolarsdemarine 25/02/2013 19:36



Il est vrai que les recueils de nouvelles sont bien moins vendeurs que les romans et cela est bien dommage. 



sandrine famechon 25/02/2013 17:12

une belle balade que ce recueil qui aborde diverses sujets.....

lespolarsdemarine 25/02/2013 19:34



Tout à fait Sandrine. Les recueils de nouvelles sont un genre bien à part mais à découvrir, sans nul doute.



Archives

À propos

Férue de littérature policière, mes goûts sont très éclectiques : romans noirs, romans à suspense, thrillers, thrillers psychologiques ou polars. Face à la profusion d'ouvrages de littérature policière, il est parfois bien difficile de faire son choix. Je vous donne donc mon avis quant à mes lectures. Vous pouvez me suivre sur mon compte twitter ou sur mon compte gmail : Marine Reigner