Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Férue de littérature policière, mes goûts sont très éclectiques : romans noirs, romans à suspense, thrillers, thrillers psychologiques ou polars. Face à la profusion d'ouvrages de littérature policière, il est parfois bien difficile de faire son choix. Je vous donne donc mon avis quant à mes lectures.

27 May

'Derrière la haine' Barbara Abel

Publié par lespolarsdemarine  - Catégories :  #Critiques

Deux maisons jumelles. Deux maisons séparées par une simple haie. Deux couples de voisins qui s’entendent à merveille.

 

 

Laetitia attend un enfant. David, qui  a eu une enfance très chaotique lui ayant valu deux années en maison de correction veut pour son fils le meilleur et surtout, ne reproduire en aucun cas les erreurs qu’il a pu, lui-même, commettre par le passé. Laetitia quant à elle, fille unique, a perdu ses deux parents dans un accident de la route. Simultanément, elle fait la rencontre de David. Une rencontre qui les comble tous les deux et redonne espoir à David. L’espoir de pouvoir donner à son fils ce qu’il n’a pas eu. Mais…

 

‘Pour la première fois depuis longtemps, David envisagea l’avenir avec confiance, si ce n’est qu’il omit un simple détail : quoi que l’on fasse, quels que soient les jalons que l’on pose, au bout de la route on trouve toujours la même chose.’

 

 

Tiphaine attend, elle aussi, un enfant : Maxime qui voit le jour 3 mois après Milo le fils de David et Laetitia. Sylvain veut également le meilleur pour son fils. Lui qui a tant souffert de la relation inexistante avec son père.

Un jour, Sylvain fait une confession à David. Une confession pour le moins suprenante. 

C’est donc une amitié très forte qui unit ces deux couples.

 

‘L’amitié est une force dont nul ne peut prétendre pouvoir se passer. On a besoin d’amis, comme on a besoin de manger, de boire ou de dormir. L’amitié, c’est un peu la nourriture de l’âme : elle ravitaille le cœur, elle sustente l’esprit, elle nous comble de joie, d’espoir et de paix. Elle est la richesse d’une vie. Et le gage d’une certaine idée du bonheur.’

 

Une amitié que rien ne semble pouvoir ébranler. Jusqu’au jour du drame qui va profondément endeuiller les deux familles et qui fera que plus rien ne sera jamais comme avant. Les relations vont se tendre jusqu’à basculer dans l’horreur. La haine va lentement se distiller telle un poison.

L’envie du lecteur sera dès lors très forte : de quelle manière les relations vont-elles évoluer ?

La fuite et le rejet dans un premier temps, puis le temps de la réconciliation. Lorsqu’un autre évènement tragique intervient, l’incompréhension des circonstances entraîne la suspicion. Leur succèdent ensuite la colère, la peur et l’angoisse.

D’autant plus que d’autres évènements très troublants surviennent. La tension monte crescendo et la fin du roman est tout simplement diabolique. Le final, quant à lui, sonne comme un tourbillon de folie meurtrière.

Le crime parfait existe-t-il ? Peut-être…

 

Les différentes et nombreuses critiques élogieuses de ce roman ont aiguisé ma curiosité. Edité chez Fleuve Noir, ‘Derrière la haine’ de Barbara Abel est excellent. Un roman noir où l’auteur soulève la complexité des rapports humains. Un huis clos infernal, oppressant. Une plume légère et un style très agréable en font sans nul doute un roman à conseiller.  

 

Qui êtes-vous ?

Je suis une femme, maman,  compagne, écrivain, bruxelloise et quadragénaire. Difficile de parler de soi. Encore plus de l’écrire…   

Votre trait principal de caractère ?

Raisonnable… malheureusement.

Qu’est ce qui vous plait dans l’écriture ?

L’indépendance totale. Une liberté complète. Envie de raconter une charge de 5000 dromadaires au milieu de la banquise ? Pas de soucis, quelques mots bien ordonnés suffisent pour raconter tout ce qui me traverse l’esprit. J’adore !

Qu’est ce qui vous a donné l’envie d’écrire ?

Si  je le savais !  Sans doute cette liberté absolue évoquée à la réponse précédente : au départ, je voulais devenir comédienne, mais j’étais dépendante du désir des autres.  Entre deux castings, je me suis mise à écrire. Et là, plus de contrainte, plus de « merci, mademoiselle, on vous rappellera », juste le plaisir et la satisfaction de pratiquer mon art quand et où il me plaît.

Comment écrivez-vous ? Avez-vous des moments privilégiés dans la journée ?

J’écris confortablement installée dans un divan, mon portable sur les genoux, de la bonne musique en bruit de fond, du café, des cigarettes et du chocolat juste à portée de main. Quant aux moments privilégiés dans la journée… Maman de deux enfants dont une encore petite, j’écris quand mes lutins sont à l’école. Pas le choix. Un horaire de fonctionnaire, en somme. Le comble !

3 qualités et défauts ?

Qualités : sympa, intelligente, généreuse, perspicace, dynamique et surtout très très modeste.

Des défauts, moi ? Je vois pas…

Votre loisir principal ?

Euh… je cherche, je cherche et je crois bien que mon principal loisir est… l’écriture. Ce qui est bien pratique puisque c’est aussi mon boulot. Peut-être le secret du bonheur ?  

Ce que vous détestez par-dessus tout chez un homme ? Et chez une femme ?

Chez un homme : la bêtise, la mauvaise foi et la méchanceté. Chez une femme : la bêtise, la mauvaise foi et la méchanceté. Pourquoi devrait-ce être différent ?

La même question mais avec ‘ce que vous préférez’ 

L’intelligence, la franchise et la gentillesse. Restons logique.

Votre devise ?

L’Euro.

Un livre en écriture ?

Bien sûr ! Mais chuuuut : motus et bouche cousue pour l’instant.

Où trouvez- vous votre inspiration ? Et qu’est ce qui vous a donné l’idée d’écrire un roman sur ce sujet ?

La plupart du temps dans mon quotidien. Une situation dans la rue, une phrase échangée avec un ami, un personnage croisé dans les transports en commun et hop : mon imagination se met en route, un canevas se dessine, des caractères apparaissent, une histoire se construit. Celui-ci n’a pas fait exception à la règle : une anecdote s’est produite avec le fils des voisins qui est ami avec le mien… Un détail sans gravité ni conséquence… Mais mon imagination l’a chopé et en a fait « Derrière la haine ».

Votre  rêve le plus cher ?

Pouvoir répondre à cette question ;-) 

 

 

Merci beaucoup d'avoir pris le temps de répondre à ce questionnaire.

 

diabobarbaraabel    

 

316 pages

Editions Fleuve Noir

18,50 euros

'Derrière la haine' Barbara Abel'Derrière la haine' Barbara Abel
Commenter cet article

gruz 05/04/2013 05:53

Oui j'ai beaucoup aimé, arriver à un tel degré de tension en parlant d'un simple voisinage, c'est fort !

lespolarsdemarine 05/04/2013 07:32



Nous sommes bien d'accord !



gruz 04/04/2013 19:37

Ça c'est un thriller psychologique, un vrai !

lespolarsdemarine 04/04/2013 21:59



Tout à fait ! Tu as aimé ?



argali 01/03/2013 13:55

Voilà un roman qui m'a bluffée ! Commencé une soirée, je ne l'ai pas quitté avant d'avoir fini. Ouf !

lespolarsdemarine 03/03/2013 14:09



Je confirme ! 



vonnette 10/10/2012 20:24

Bonsoir Marine,

Comme toi, je suis sous le charme de ce livre, et je vais essayer de lire le précédent de Barbara Abel.

A bientôt

lespolarsdemarine 10/10/2012 21:16



Je n'ai lu que celui la de cette auteure. J'attends donc tes impressions.



carine boulay 09/09/2012 14:58

Encore une fois tout à fait d'accord avec toi sur toute la ligne ... un roman qui me marquera ! Bises ...

olivier kourilsky 08/08/2012 07:55

c'est vrai que ce roman est remarquablement construit (analyse et psychologie des personnages),bien que la fin soit disons, assez peu crédible mais on pardonne elle est si bien amenée . le style
pourrait être parfois un peu plus travaillé (par exemple j'ai trouvé 8 fois "avait" dans le même paragraphe.. )
mais globalement excellent

Natiora 29/05/2012 18:25

Encore un titre à épingler dans mon carnet d'envies ! Merci pour la découverte Marine :)

lespolarsdemarine 01/06/2012 10:51



C'est avec plaisir



Oncle Paul 29/05/2012 14:08

Bonjour Marine
Moi aussi j'ai été plus que conquis par ce roman de Barbara Abel. Mais tu apportes le petit plus : un entretien avec l'auteure !
Amitiés

lespolarsdemarine 01/06/2012 10:51



Merci pour ton commentaire Paul. C'est toujours un plaisir de te lire !


Amitiés



Richard 29/05/2012 13:58

Bonjour Marine,
Ta chronique est alléchante ! je vais surement me laisser tenter par ce roman.
Il est du genre qui me plait ...
Et l'auteure semble fort sympathique ... et très jolie.
Merci pour la recommandation!
Au plaisir
Amitiés et bises québécoises !!

lespolarsdemarine 01/06/2012 10:50



Merci à toi Richard et bonne lecture !


Amitiés sincères



Archives

À propos

Férue de littérature policière, mes goûts sont très éclectiques : romans noirs, romans à suspense, thrillers, thrillers psychologiques ou polars. Face à la profusion d'ouvrages de littérature policière, il est parfois bien difficile de faire son choix. Je vous donne donc mon avis quant à mes lectures.