Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Férue de littérature policière, mes goûts sont très éclectiques : romans noirs, romans à suspense, thrillers, thrillers psychologiques ou polars. Face à la profusion d'ouvrages de littérature policière, il est parfois bien difficile de faire son choix. Je vous donne donc mon avis quant à mes lectures.

07 Mar

"L'île des ombres" Lisa Unger

Publié par lespolarsdemarine  - Catégories :  #Critiques

COUP DE COEUR

« L’île des ombres » est l’histoire du destin de trois femmes ; trois destins qui vont se croiser le temps d’un récit.

 

Birdie Burke est une riche héritière. Elle vit recluse sur l’île de Heart Island. Un soir, elle est victime d’une apparition. Elle voit une silhouette dans un premier temps au cours d’une promenade puis à une deuxième occasion, un homme qui se tient face à elle mais dont elle ne peut distinguer le visage et qui disparait aussi mystérieusement qu’il est apparu.

 

…« Maintenant, dans la grisaille et le hululement du vent, avec Joe parti depuis un moment, elle ne se sentait plus si téméraire. Elle se figea, le cœur dans le ventre, le pouls battant à toute vitesse. Il ne bougea pas, et elle non plus. Elle ne pouvait voir son visage. Il n’était rien d’autre qu’une forme sombre et floue. Elle posa ses courses et repartit dans l’autre sens à reculons. »…

 

Emily est serveuse au Blue Hen, un petit restaurant de la banlieue lointaine de New-York. Son petit ami Dean est un homme imprévisible. Tendre, il peut également se révéler agressif et à la limite de la violence. Mystérieux, il gagne beaucoup d’argent très vite et le dépense tout aussi rapidement. Il disparait pendant des jours, voire des semaines sans prévenir et sans donner de nouvelles, laissant Emily dans l’inquiétude et la confusion la plus totale. Il est jaloux et envieux de tout. Elle aime cet homme mais en même temps il la harcèle et la terrifie. Elle voudrait le quitter mais n’y parvient pas. Elle voudrait lui dire non, mais elle est terrorisée à l’idée de ce que Dean peut faire sous le joug de la colère. Elle se pliera donc à ses exigences, même le jour où il lui demandera de commettre un acte irréparable qui la conduira à trahir la confiance de personnes qu’elle considérait comme sa propre famille.

 

Kate est une mère à plein temps. Elle a deux enfants : Chelsea née d’un premier mariage et Brendan né de sa seconde union. Remariée avec Sean, elle coule des jours heureux et son second mari considère Chelsea comme sa propre fille. Très protecteur, trop parfois, face à une adolescente qui a besoin d’un peu de liberté. Kate est tout ce que sa mère : Birdie n’est pas. Une mère aimante, attentionnée et proche de sa famille. Diamétralement opposée, elle se heurte souvent à une femme austère et autoritaire. Elle se doit d’effectuer le rituel annuel : se rendre en famille sur l’île. Mais ce n’est pas de gaieté de cœur, surtout que les circonstances feront qu’elle devra partir seule avec sa fille et la meilleure amie de celle-ci : Lulu.

Petit à petit, ce sont de terribles secrets très lourds de conséquences qui vont se révéler lors de ces quelques jours passés sur l’ïle.

 

...  « Pour chacun de nous, l’île était une fiction intime. Nous écrivions tous une histoire la concernant, dans notre tête. Et donc elle appartenait à chacun d’entre nous, mais d’une manière différente. C’est pourquoi, quand vint le moment de la partager, nous ne pouvions nous y résoudre. Nous nous imaginions tous en rois et en reines de ces lieux, nos frères et sœurs n’y jouant que les rôles secondaires de nos souvenirs. Chacun de nous s’imaginait qu’un jour Heart Island serait à lui et à lui seul. Et seul l’un d’entre nous avait raison de le croire. »…

                                                                                       

Ce roman est chargé d’émotions, de secrets et de non-dits. L’atmosphère y est pesante, les éléments se déchaînent, l’intrigue et le suspens sont bien présents mais ne constituent pas l’essentiel du récit. L’accent est plus porté sur les personnages et sur l’analyse des rapports humains. La psychologie des protagonistes est approfondie au point que le lecteur aura le sentiment de les connaître et même de pouvoir les reconnaître s’il était amené à les croiser dans la vie réelle…  Il saura tout des blessures, des angoisses et de la souffrance qui rythment leur vie.

Tout y est passé au crible : l’argent, l’amitié, l’amour, la haine, l’éducation, la jalousie, la violence, le remords, la peur de vieillir, …

L’auteure alterne les chapitres et raconte en pointillés la vie de ces trois femmes, un procédé qui aura pour effet de distiller le suspens au compte-gouttes afin d’accroître la tension du lecteur.

 

J’avais découvert Lisa Unger avec « Les voix du crépuscule » et avais été séduite par ce premier roman qui présentait aussi une galerie de personnages bien particulière. Le même sentiment m’anime aujourd’hui alors que je viens de tourner la dernière page de cet ouvrage qui sera mon premier coup de cœur de l’année 2013.  

 

'Les voix du crépuscule'  

 

 

Toucan noir

443 pages

20 euros

 

"L'île des ombres" Lisa Unger
"L'île des ombres" Lisa Unger
Commenter cet article
D
Un roman qui change de ses romans précédents. Un roman moins polar et plus centré sur les personnages
Répondre
M
Tout à fait. Personnellement j'ai adoré !
J
Ai commencé à lire L'île des ombres. J'ai trouvé la façon d'écrire de Unger plutôt simpliste et me suis ennuyé au point d'abandonner la lecture. Peut être est-ce le fait d'une traduction mal faite.
Répondre
G
Intéressant ! Je note
Répondre
L


J'attend ton avis dans ce cas. 



Archives

À propos

Férue de littérature policière, mes goûts sont très éclectiques : romans noirs, romans à suspense, thrillers, thrillers psychologiques ou polars. Face à la profusion d'ouvrages de littérature policière, il est parfois bien difficile de faire son choix. Je vous donne donc mon avis quant à mes lectures.