Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Férue de littérature policière, mes goûts sont très éclectiques : romans noirs, romans à suspense, thrillers, thrillers psychologiques ou polars. Face à la profusion d'ouvrages de littérature policière, il est parfois bien difficile de faire son choix. Je vous donne donc mon avis quant à mes lectures. Vous pouvez me suivre sur mon compte twitter ou sur mon compte gmail : Marine Reigner

15 Mar

'Blue Jay Way' de Fabrice Colin

Publié par lespolarsdemarine  - Catégories :  #Critiques

blue-jay.jpg‘Blue Jay Way’ un roman publié aux Editions Sonatine.

Une maison d’éditions qui a plutôt pour habitude de publier des auteurs étrangers : SJ Watson, Paul Cleave, Roger Ellory, Steve Mosby, Dan Wells,…  Auteurs très plébiscités.


Les éditions Sonatine

 

 

Né en 1972, Fabrice Colin fabrice_colin.jpgs'est d'abord fait connaître par ses textes relevant des littératures de l’imaginaire et de la science-fiction. Quatre fois lauréat du Grand Prix de l’Imaginaire, il a aussi bien écrit pour la jeunesse que pour les adultes. Il est également scénariste de BD et auteur de pièces radiophoniques. Son œuvre a déjà été reconnue par plusieurs prix littéraires.

Dans le cas présent, il s’agit de son premier thriller.

 

 

 

 

Souvenirs.

Julien vit à New York. Jeune Français, son père est mort dans l’attentat du 11 Septembre. Dans l’avion qui s’est écrasé sur le Pentagone. Son corps n’ayant jamais été retrouvé, Julien ne peut faire son deuil. D’autant plus que personne ne sait exactement ce qui s’est passé ; celui-ci ne s’étant pas inscrit sur le vol sous sa véritable identité. Après cet attentat, Julien s’est inscrit sur des forums. Un moyen pour lui de parvenir à exorciser sa peine et sa souffrance. Des SMS en série lui parviennent. SMS dont il ignore l’auteur.

Parallèlement, le jeune homme souhaite réaliser une étude sur Carolyn Gerritsen, un écrivain classée dans le top 10 des meilleurs de la décennie. Il  commence ses entrevues avec Carolyn qui, à sa plus grande surprise, accède à sa requête.

Lisa Pearley met fin à ses jours en sautant du Golden Gate. Son fils Jacob, dans ses bras lors du drame, est rescapé. Un véritable miracle. Steiner, un des ses anciens amants est auditionné. La police classe l’affaire sans suite. Un ‘simple suicide’.

Pendant ce temps, Carolyn demande à Julien de s’occuper de son fils Ryan qui selon elle, serait dépressif. Il vit avec son ex mari Larry qui vient de faire construire une somptueuse villa : Blue Jay Way à Los Angeles, une villa où tout n’est que luxe et volupté. Ce, moyennant finances. Ce que, vu sa situation, Julien n’est pas en mesure de refuser.  D’autant plus que la tâche s’avère ne pas être bien difficile puisque Ryan refuse de coopérer et continue à vivre sa vie sans se soucier le moins du monde du nouvel arrivant. Julien se contente donc, dans un premier temps, de se laisser vivre dans un cadre totalement paradisiaque. Il s’éprend de Ashley  la jeune seconde femme de Larry et entretient une liaison avec elle. Mais le jour où celle-ci disparaît,  tout bascule et les morts s’enchaînent.

 

Dans ce roman, la narration se fait à la première personne. Le protagoniste se raconte. Comment tout a commencé. Comment tout a basculé.  Dans ce monde d’illusions où tout n’est qu’apparences.  

Pas de course poursuites effrénées, mais une tension palpable, croissante et oppressante au fil des pages. Tension qui finit par devenir insoutenable. Le mal y règne en maître et se distille comme une trainée de poudre tout au long du récit.

Délicieusement confus, délicieusement machiavélique. Tous les ingrédients sont réunis pour faire de ce roman un excellent thriller dont vous n’aurez de cesse de tourner les pages afin de comprendre pourquoi.

Pourquoi deux histoires parallèles que, apparemment, rien ne semble relier ?Pourquoi Ashley a-t-elle disparu ? Pourquoi ?...

 

Un thriller très noir, une véritable réussite.

En conclusion, une mention toute particulière à ce jeune auteur qui s’adonne pour la première fois à cet exercice d’écriture.

 

Commenter cet article

crismo 20/03/2012 20:51

Exactement le mot "illusion". Et un autre "pourquoi". C'est vrai on tourne et se pose toujours la question et encore après d'ailleurs.

lespolarsdemarine 24/03/2012 17:50



Tout à fait !



Anne et ses passions 15/03/2012 19:22

Cela fait plusieurs articles que je lis sur les blogs dernièrement concernant ce thriller que je n'avais pas du tout repéré. Je crois que c'est ton article qui me donne le plus envie de le lire ;
ce titre est noté, je n'ai plus qu'à aller voir à ma bibliothèque si ils l'ont.

lespolarsdemarine 16/03/2012 07:54



Merci pour le compliment Anne. Je suis ravie que cet article t'ait plu.


Quand j'ai vraiment beaucoup aimé un livre, j'avoue que mes critiques sont assez dithyrambiques.



Belledenuit 15/03/2012 15:51

J'adore Fabrice Colin. Va falloir que je découvre son 1er thriller :)

lespolarsdemarine 16/03/2012 07:52



Oui cela semble s'imposer ! Bonne lecture !



Richard 15/03/2012 15:40

Chronique fort intéressante ! Merci Marine !
Il fera partie de mes prochains achats !!
Bises
Amitiés

lespolarsdemarine 16/03/2012 07:51



Mais c'est avec plaisir cher Ami  ! Tu me diras ce que tu en as pensé.



Archives

À propos

Férue de littérature policière, mes goûts sont très éclectiques : romans noirs, romans à suspense, thrillers, thrillers psychologiques ou polars. Face à la profusion d'ouvrages de littérature policière, il est parfois bien difficile de faire son choix. Je vous donne donc mon avis quant à mes lectures. Vous pouvez me suivre sur mon compte twitter ou sur mon compte gmail : Marine Reigner